Quimper Italia renaît de ses cendres – Carton plein ce dimanche !

Cela peut paraître insignifiant pour certains adversaires, mais la victoire des trois équipes seniors ce dimanche 1er décembre est une immense satisfaction, pour tous les joueurs/ses, la petite équipe d’éducateurs, les bénévoles et les dirigeants du Quimper Italia.

Une partie des joueurs de l’équipe A

L’équipe A – Les derbys quimpérois en ligne de mire

En déplacement à Languidic (56), l’équipe première (R2) s’est octroyée une précieuse victoire 2 à 1 contre une équipe difficile à manœuvrer à domicile. Ce qui lui permet, dès lors, de ne pas se laisser distancer par ses principaux concurrents. Il faudra confirmer cette dynamique à domicile le week-end prochain face à Concarneau avant le premier derby du 15 décembre contre l’US Quimper.

L’équipe B se sort de l’ornière

Malgré l’instabilité avérée de l’équipe B (D2), du fait de la « jeunesse » de son effectif et le manque de repères, celle-ci a effectué une bonne prestation contre un concurrent direct au maintien. A Coray, cette victoire ne souffre d’aucune contestation. Le résultat 4 à 1 permet enfin à cette équipe de quitter la dernière place du championnat et d’envisager plus sereinement la suite du championnat. Il faudra concrétiser cet élan, dès dimanche prochain, contre Elliant (B) un autre adversaire direct.

L’équipe féminine en formation accélérée

« Pour la toute jeune équipe féminine (D3), créée en juillet dernier, si ce n’est pas une entière surprise, c’est une immense satisfaction cette première victoire à Lampaul Guimiliau (7 à 0). En effet, après avoir couru, après cette première victoire, lors des deux précédents matchs (2-3 contre Plobannalec et 1-1 contre Bodilis), nos filles ont pu démontrer que la rigueur et le travail à l’entrainement paient finalement. La formation accélérée dispensée depuis août produit maintenant ses effets » explique Gilbert Macrez, l’entraîneur de l’équipe féminine. « La rudesse des premières rencontres contre des adversaires évoluant en championnat et en coupe depuis de nombreuses années, a été le bon choix ! Preuve en est que l’on peut progresser dans la difficulté et la défaite ; le tout est dans l’interprétation de ce qui se passe sur le terrain et les enseignements que l’on en retient. De situations de défense, en bloc équipe bas et compact, nous sommes progressivement passé à la projection du ballon vers l’avant. Dans les prochaines semaines, nous allons aborder le travail devant le but et nos coups de pieds arrêtés. A ce moment-là, notre toute première saison sera complète. Nous prendrons le temps de faire les comptes lors de la dernière journée ! »

La relève se construit – Quelques uns/nes de nos mini-pousse

Pour conclure, si l’on peut se satisfaire de ce 1er décembre, nous gardons les pieds sur terre. Il faut considérer que c’est la genèse du projet initié en juillet dernier qui produit les premiers résultats, car en périphérie nous nous appuyons aussi sur les pratiques de football diversifié comme le foot à 5, le futsal, le foot en marchant, le foot loisirs des jeunes et nos mini-pousses de 3 et 4 ans. Au Quimper Italia, c’est un tout !

A ce propos, le 5 janvier 2020, à la halle des sports de Penhars est organisé la deuxième édition du challenge de Cornouaille, où il sera possible de découvrir toutes ses pratiques.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code