Quimper Italia. Un nouveau projet et des tacles bien sentis

Quimper Italia. Un nouveau projet et des tacles bien sentis

Dans les locaux de Quimper Italia, le président du club, Michele Cioce a présenté, vendredi, le nouveau projet qui se dessine pour la saison à venir, en Régionale 2. Il en a profité pour revenir, avec amertume, sur des événements récents qui ont failli le faire tout arrêter.

« Je vais vous dire la vérité », commence Michele Cioce. Assis sur une chaise dans le grand bureau au siège de Quimper Italia, entouré de plusieurs dizaines de maillots d’équipes italiennes, de photographies de sport et de cinéma, le président du club de football quimpérois ne mâche pas ses mots. « Il y a dix jours, j’ai failli tout arrêter. J’ai été dégoûté du comportement de certains joueurs, certaines personnes du club ». Il vise notamment, sans se cacher, deux éducateurs, formés et aidés par Quimper Italia à préparer un diplôme d’État, qui ont quitté le club en lui envoyant uniquement un SMS

« L’impitoyable monde du football amateur quimpérois »

Le dirigeant ne s’arrête pas là. Et pointe du doigt les autres clubs de Quimper qui se livrent « à une guerre des étoiles, dans les bistrots, les restaurants pour s’arracher les joueurs ». Il rajoute : « Je préférerais même jouer dans un autre groupe plutôt que d’avoir des derbys ». Très énervé, il s’emporte contre « les mêmes magouilles qui existent en Italie ».

Voulant se sortir de « cet impitoyable monde du football amateur quimpérois et ses effets pervers », Quimper Italia affirme vouloir prendre un nouvel élan et entamer un virage à 180°. Les projets de rapprochements avec certains clubs de la ville tombés à l’eau, le club qui évolue en Régionale 2 cherche désormais à se structurer pour avancer.

Équipes féminine, U18, U14 et école de foot

Sans annoncer de date précise, le club a toutefois avancé ses pions par l’intermédiaire de Gilbert Macrez, nouveau coordinateur technique de Quimper Italia. L’ancien président de la section de football à 11 du Quimper Kerfeunteun et du Groupement sportif et éducatif du football quimpérois souhaite insuffler de nouveaux projets. Entre autres : la constitution d’une section féminine, mais aussi des équipes de jeunes en U18 (moins de 18 ans) et U14.

Le club quimpérois envisage également de relancer une école de football à destination des enfants à partir de 5 ans. « On repart d’une page blanche », souligne Pierre Deluermoz, le manager du club. Le développement des pratiques du futsal, du foot en marchant, du foot à 5 ou du beach soccer est également envisagé.

Inscriptions et renseignements
Permanences au stade de Penvillers du mardi 9 au vendredi 12 juillet de 14 h à 19 h. Contact possible par e-mail à contact@quimper-italia.fr ou par téléphone au 06 98 97 29 29.
© Le Télégramme

A lire sur le sujet :

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code