SOUVENIRS & NOSTALGIE. NORDINE HADDU: ” AU QUIMPER ITALIA, C’EST NOTRE PETIT VERRATTI”

Première parution de l’article le 1 décembre 2017.

Le Quimper Italia a été crée par Michele Cioce, en 1997. Après des choix différents, le football corpo, le football loisirs, ce dernier s’est convaincu à 39 ans de créer sa propore équipe de football senior. Originaire de Bari dans les Pouilles, avec de larges racines dans le Piémont à Turin, Michel Cioce a fait grimper sa “squadra” comme la “prima” de Quimper. En R2, le Quimper Italia s’installe à un niveau inconnu. Si la montée en ligue, au bout d’une saison maîtrisée de 21 victoires en 22 matchs de championnat, en 2014/2015, avait été vécue similairement à une victoire de l’Italie en coupe du monde par son fondateur, il manquait cependant la touche italienne à l’équipe. Avec des ramifications larges en Italie, Michel Cioce a exploré la piste italienne, à l’intersaison, en apportant au collectif azurri, un joueur de 18 ans, Giuseppe Modugno. ” Mon oncle habite à Quimper, Sergio Algiolas. Quand il a parlé que je pouvais être intéressé par une expérience en France, Michel Cioce, le président, est venu directement à Turin. Il a fait toute la route pour me rencontrer. En Avril, je suis arrivé pour la première fois à Quimper”

Guiseppe Modugno, en service civique au Quimper Italia, a quitté son piémont natal pour jouer en France

A un poste préférentiel de milieu défensif et récupérateur, son idole et maître à jouer apparaît être Marco Verratti, le milieu défensif du Paris Saint-Gertmain. Sans une minute jouée en Série A, transféré pour un montant record de son club de Pescara, Marco Verratti est un modèle pour le jeune quimpérois. ” Par son parcours, il représente la chance de percer à un haut-niveau. Ce joueur n ‘a pas fait les grands centres de formation. Sur un terrain, il voit plus vite que les autres. Il possède cette capacité à trouver la bonne solution. Il comprend le souffle donné à un match. Pour moi, à mon poste, c’est un modèle”. A ses côtés, Nordine Haddu, le meneur de jeu du Quimper Italia, pousse plus loin. ” Au club, c’est notre petit Verratti. Il possède des qualités similaires. Il ne perd jamais la balle et la redonne toujours dans le rythme de l’action”.

A 18 ans, Giuseppe Modugno n’a pas perdu son rêve de devenir joueur professionnel. En service civique européen au Quimper Italia, le Turinois a très vite été repéré à l’âge de 4 ans par le FC Torino, un comble pour ce grand fan de la Juventus de Turin. ” Un entraîneur avait vu un des premiers matchs. Je suis resté 8 ans au Torino de mes 4 à 12 ans. Ils ne m’ont pas gardé car ils m’ont jugé trop petit et physiquement, je n’avais pas le critère”. Ayant rebondi à Chieri, un club de Série D (équivbalent N2/N3) en France, puis l’an dernier à Cavour en Eccelenza, Guiseppe Modugno mesure ce challenge du Quimper Italia, comme une première marche à son parcours. Ayant appris le Français très rapidement, à l’image d’un Marco Simone ou Salvatore Sirugu, à leur arrivée en France, il s’impose déjà comme un titulaire sur un poste de milieu offensif côté gauche. ” Mon poste de préférence reste l’axe défensif. J’aime être au coeur du jeu. Après, je joue là où les entraîneurs sentent que je peux apporter un plus. Le Quimper Italia est une équipe technique, qui joue et qui est entraîné vers l’avant. Ca me plait évidemment. Comparé à l’Italie, le niveau ici est plus physique. Il faut résister aux impacts physiques, gagner les duels, avant de s’exprimer techniquement. Niveau tactique et technique, c’est inférieur tout de même”

En récupérant ce jeune joueur, le Quimper Italia confirme une des clés de sa montée en puissance des dernières années, sa capacité à attirer des joueurs pétris de football: Saïf Basli, Nordine Haddu, Sylvain Riou, Marcelo Alves, Rodolphe Le Guen, Guillaume Hervouët. La liste est longue mais ce club ne se trompe que très rarement dans leur recrutement. Les Azzuris de Maurice Quesada et Michel Gilles sont pour l’instant dans l’apprentissage de la R2. Quand ils se seront convaincus qu’ils ont tout passer ce nouveau niveau, ils accélérons sûrement sur la poule retour pour viser le haut de tableau.

Article Newsouest du 18/02/2021

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code